Comment collecter l'eau de pluie ?

Découvrez comment récupérer et utiliser vos eaux pluviales. Que vous optiez pour une cuve enterrée ou une cuve extérieure, la collecte de vos eaux pluviales vous permettra d'allier écologie et économie.

Comment collecter l'eau de pluie ?

1 - Pourquoi récupérer l'eau de pluie ? 

La collecte des eaux pluviales est en tout premier lieu un geste écologique. En effet, avec le dérèglement climatique, les périodes de canicules et les sécheresses sont de plus en plus fréquentes et l’eau devient une ressource de plus en plus rare. A titre d’exemple, début septembre 2022 en France, nous avons encore 2 départements en alerte sécheresse (niveau 2), 12 départements en alerte renforcée (niveau 3), 79 départements en crise (niveau 4).

carte france usage eauSource : https://www.ecologie.gouv.fr/

 

La mise en place d’un collecteur d’eau pluvial à votre domicile sera donc un geste pour la planète. Il vous permettra :

  • De préserver les réserves d’eau et les nappes phréatiques
  • D’économiser l’énergie pour rendre cette eau potable. En effet, en France, 40 à 50 % des eaux utilisées ne nécessitent pas une eau potable
  • Réaliser des économies sur votre facture d’eau
  • De bénéficier de réserve d’eau lors des périodes de sécheresse

De plus, l’eau pluviale est idéale pour l’arrosage de votre jardin (à l’exception des zones côtières en raison du sel présent dans l’eau de pluie). En effet, l’eau potable est traitée notamment à l’aide de chlore et de fluor, substances à éviter pour l'arrossage d'un potager par exemple.

arrosage de votre jardin

Enfin, la législation vous autorise à collecter vos eaux de pluie, voici les points les plus importants de cette dernière :

  1. Uniquement l’eau de pluie issue de vos toitures
  2. Un robinet branché sur votre récupérateur d’eau pourra être installé uniquement dans une cave, un garage ou une annexe non habitable d’une maison. Il n’est pas possible d’utiliser cette eau dans une cuisine ou une salle de bain
  3. L’eau collectée pourra être utilisée pour vos toilettes, vos machines à laver ou le lavage de bien (voiture, nettoyeur haute pression…) et ce sans restriction

2 - Comment récupérer l'eau de pluie ? Les solutions 

Nous distinguons deux types de solutions afin de collecter vos eaux de pluie  : les cuves enterrées et les récupérateurs d’eau extérieurs ou aériens

Les récupérateurs d’eaux enterrés

récupérateur d'eaux enterré Ce type de cuve, extra-plate (platine) ou classique, est enterrée dans votre jardin à proximité de votre réseau de collecte d’eau pluviale (gouttière). Le volume de ces cuves peut varier de 1 500 à 15 000 litres pour les plus grandes. La grande capacité de stockage de ces cuves couplée à un dispositif de pompe permettront d’utiliser cette eau aussi bien pour l’extérieur (nettoyage, arrosage du jardin…) que pour vos besoins sanitaires (chasse d’eau, lave-linge…). Ce type de récupérateur en béton ou en polyéthylène est généralement équipé :

  • ✓ D’un filtre pour purifier l’eau issue de la toiture
  • ✓ D’un trop plein en cas de forte précipitation
  • ✓ D’un système de pompe électrique

Cette solution est la plus complète et répondra à l’ensemble de vos besoins. Toutefois, la mise en place de ce type de cuve est plus onéreux qu’une cuve aérienne.

Voir nos cuves enterrées

Les récupérateurs d’eaux extérieurs ou aériens

récupérateur d'eaux extérieurCes cuves se connectent généralement directement sur votre descente d’eau pluviale. Elles présentent une capacité inférieure à une cuve enterrée (de 350 litres à 1500 litres) et sont généralement utilisées uniquement pour l’extérieur (arrosage des plantes, nettoyeur haute pression…). Leur installation est très simple (une à deux heures) et se réalise via un connecteur directement sur votre descente de chenau. Un robinet est ensuite mis en place sur le bas de votre cuve et la gravité fera le reste.

En terme de design, vous trouverez une multitude de matière, de couleur et d’aspect afin de se fondre dans le décor de votre terrasse ou de votre jardin.

Voir nos récupérateurs d’eau extérieurs ou aériens

3 - Comment dimensionner mon récupérateur d'eau ?

Quatre paramètres seront prépondérant pour le dimensionnement de votre cuve :

  1. ✓ L’utilisation future de l’eau pluviale (sanitaire & extérieur ou uniquement extérieur)
  2. ✓ La surface de votre toit
  3. ✓ La pluviométrie de votre localité
  4. ✓ La surface de terrain dont vous disposez

En effet, plus votre moyenne de précipitation est basse, plus il est conseillé d’opter pour une grande cuve. Cela vous permettra de stocker plus d’eau et donc d’avoir une réserve plus importante lors de la période de sécheresse. A l’inverse, si vous vivez dans une région avec des précipitations plus récurrentes, une cuve plus petite pourra être mise en place car sa fréquence de remplissage sera plus élevée.

Vos besoins permettront également de dimensionner votre récupérateur d’eau. Si vous souhaitez utiliser votre récupérateur d’eau pour vos sanitaires, il sera nécessaire d’opter pour une cuve enterrée. Le tableau ci-dessous pourra vous aider dans l’estimation de vos besoins :

Consommation quotidienne

Consommation mensuelle

Consommation sur une période donnée

Consommation sur une période donnée

Consommation d’eau moyenne par ménage par personne

110 l/jour

3300 l/mois

40 000 l/an

Consommation d’eau moyenne pour l’arrosage de la pelouse

3 l/m²/jour

90 l/m²/mois

270 l/m²/3 mois

Consommation d’eau moyenne pour l’arrosage d’un potager

6 l/m²/jour

180 l/m²/mois

1080 l/m²/6 mois

Source : Mano & Mano

4 - Comment installer un récupérateur d'eau de pluie ?

cuve aerienne

Cuve aérienne ou extérieure

L’installation d’un récupérateur d’eau aérien ou mural est très simple et rapide. Il suffit de percer votre descente d’eau à l’aide d’une scie cloche puis de mettre en place un collecteur de type Speedy. Ce type de collecteur est adapté aux descentes de diamètre 80 et 100 mm en PVC ou en zinc. Ce collecteur se connecte ensuite à votre cuve (qui devra être proche de votre descente). Une fois raccordée, il vous suffira de mettre en place un robinet sur la partie basse de votre cuve et cette dernière sera opérationnelle.

Certaines cuves sont également équipées d’un système de vidange pour éviter tout problème durant la période de gel.

Cuve enterrée

L’installation de cuve est plus complexe et nécessite un matériel plus important (mini pelle…). Après avoir défini l’emplacement de votre cuve, il faudra :

  • Creuser un trou dans le terrain
  • Mettre en place une couche d’agrégat pour accueillir votre cuve. En fonction du type de cuve et de la marque, il s’agira soit de gravelette (6/10), soit de sable déclassé (mélange de ciment et de sable). Dans certains cas (terrain très argileux), il est recommandé de réaliser une dalle béton.
  • Procéder aux différents raccordements et à la mise en place de la pompe
  • Remblayer avec de la gravelette

De plus, si votre sol est non filtrant, il faudra prévoir un drain pour éviter tout problème d’écoulement des eaux de votre terrain.

cuve enterrée

 

5 - Comment entretenir mon récupérateur d'eau pluviale ?

L’entretien de votre cuve est relativement facile et très important pour assurer la durabilité de votre installation. Pour bénéficier pleinement de votre récupérateur d’eau vous devez :

  1. Réaliser une vidange à l’approche des périodes de gel
  2. Nettoyer annuellement vos descentes et chenaux afin d’enlever toutes impuretés qui pourraient obstruer votre installation (mousse, feuille, épine…)
  3. Nettoyer régulièrement les différents filtres de votre installation et de votre pompe
Dernière mise à jour: 2022-09-26 17:19:55
Retour au blog